Le Mont Aiguille est entré dans l’Histoire en 1492, lorsque pour la première fois, des hommes ont réussi à parvenir au sommet du “Mont Inaccessible”. On considère alors que l’alpinisme est né !

L’escalader n’est donc pas une partie de plaisir même si son ascension n’est pas considérée comme très compliquée. 

En 1957, un avion a même réussi à atterrir sur cette courte prairie. 

Détaché de la barrière orientale du Vercors, ce sommet est visible de loin et reconnaissable parmi tous les sommets. Il dépasse de peu l’altitude de 2000 mètres et présente un sommet quasiment plat. Le Mont Aiguille est l’une des Sept Merveilles du Dauphiné et un  des symboles du Trièves.

La plus beau panorama pour l’observer est sans doute depuis le Pas de l’Aiguille où il présente son profil très caractéristique. Et que dire de la vision de ce sommet, telle une île, lorsqu’il est cerné par une mer de nuages. Tout simplement grandiose !

 

 

Mont Aiguille depuis la mare asséchée de la Tête ChevalièreMont Aiguille depuis le Grand VeymontMont Aiguille depuis la Tête ChevalièreMont Aiguille depuis le Pas de l'AiguilleSurvol de Mont Aiguille en avionMont Aiguille depuis la Tête ChevalièreMont Aiguille depuis le Pas de l'AiguilleMont Aiguille depuis les Rochers du ParquetMont Aiguille depuis le Pas de l'AiguilleMont Aiguille depuis le Grand VeymontMont Aiguille depuis le Pas de l'AiguilleVieux tracteur devant le Mont AiguilleLe Mont Aiguille apparaît depuis le Pas des BachassonsLever de Soleil sur le Mont Aiguille

A la découverte du Mont Aiguille … en cartographie